Nous avons organisé une formation sur le Document Unique

Publié le par capprojets17

Le Document Unique d’évaluation des risques en agriculture, est obligatoire depuis 2002 pour toute exploitation employant de la main- d’œuvre (salarié, apprenti, stagiaire...). Il est un outil indispensable pour gérer la sécurité sur l’exploitation.

 

Pourquoi une formation sur le Document Unique ?

 

Lors de la formation CERTIPHYTO qui s’est déroulée au printemps 2011, nous constatons que très peu d’entre nous l’ont mise en œuvre sur leur exploitation.

 

« Je l’ai, mais je ne l’ai pas complété » « je ne savais pas que cela existait »

« Je l’ai fait faire à mon centre de gestion »

 

D’où l’idée d’organiser une formation avec un conseiller prévention de la MSA pour y voir plus clair.

 

Trois réunions pour un Document Unique adapté à notre exploitation…

 

Une première rencontre en novembre 2012, permet de voir où chacune en est avec le document unique.

Après un rappel de la règlementation, Angélique Pierre, conseillère en prévention de la MSA, nous donne les clés pour aborder ce document en nous amenant à nous poser des questions pour chaque activité : où, qui, avec quoi, comment, comment est le milieu ? Cette méthode nous permet de prendre conscience du ou des dangers. Qu’est- ce que je peux faire ou apporter pour limiter les risques ?

Petit à petit, nous commençons à nous approprier la méthode.

 

245 

 

Un travail personnel sur notre exploitation

Suite à cette rencontre, chacune doit avancer dans la rédaction de son document. Certaines choisissent de travailler en groupe parce qu’elles ont les mêmes productions ou parce qu’elles ont du matériel en CUMA. Le fait de travailler à deux a été plus motivant et plus constructif.

 

 

 

Une deuxième rencontre en février 2012, par groupe thématique permet à Angélique Pierre, conseillère en prévention MSA, de faire une synthèse de nos méthodes de travail, de dégager les points forts, les points faibles et de nous guider pour la suite du travail.

Puis, chacune lui fait part de questions qu’elle se pose (lignes électriques, chai de vinification, atelier…)

 

246

 

Une troisième rencontre est programmée sur l’exploitation de Laurence février en avril 2012.

Dans un premier temps, Angélique répond aux questions posées lors de notre dernière rencontre.

Puis une visite de l’exploitation nous permet de voir concrètement les risques.

 

277

 

En conclusion

  Le fait de rédiger ce document permet de prendre du recul par rapport à nos activités et de prendre conscience des risques. Parfois une modification simple limite les risques (porter des gants, déplacer un tuyau…)

Publié dans Nos formations

Commenter cet article

Patrick 28/05/2012 15:44

Bravo pour cette initiative.

Cordialement
Patrick
http://experton.unblog.fr/2012/05/20/document-unique-msa/

patrick 21/05/2012 19:16

belle initiative, et pour ceux qui ont besoin de documentation supplémentaire, j'ai écrit un article dans mon blog qui devrait vous intéresser ici http://cl.lk/23m0a9u.