Des agricultrices bien dans leurs bottes

Publié le par capprojets17

Paris, le 25 février 2013

Salon International de l'Agriculture 2013 / Sondage Crédit Agricole S.A. - BVA


Les femmes représentent environ un tiers des actifs de l’agriculture et constituent aujourd’hui le quart des chefs d’exploitation en France, alors qu’elles n’étaient que 8 % en 1970. A l’occasion du Salon de l’Agriculture 2013, le Crédit Agricole a souhaité dresser leur portrait et les interroger sur leurs parcours, leurs motivations à choisir et exercer ce métier et la perception de leur place dans la société.

Plus affirmées, plus visibles, les femmes sont devenues incontournables dans le paysage agricole. Décisionnaires et dirigeantes, elles prennent leur part au dynamisme du monde rural. Les jeunes agricultrices participent à la construction de l’agriculture de demain, tant par la taille de l’exploitation, la diversification d’activité, la confiance en l’avenir.


Des agricultrices bien dans leurs bottes

Aujourd’hui près de 70 % des agricultrices dirigent leurs exploitations.

La petite cinquantaine, mariée ou en couple avec deux enfants, 61 % d’entre elles arrivent à l’agriculture par filiation. Pour autant, il s’agit pour la plupart d’un choix de cœur, un tiers des agricultrices parle spontanément de la passion qu’elles ont pour ce métier, et qui est la première raison d’installation des plus jeunes. De plus, on ne naît plus agricultrice, mais on le choisit. 65 % ont exercé une autre activité professionnelle avant de s’installer ; une agricultrice sur deux a eu auparavant un emploi sans lien avec l’agriculture.
 
L’indépendance et l’autonomie de décisions sont les premiers facteurs d’attrait du métier pour les agricultrices. Alors que 36 % disent ne rencontrer aucun souci dans l’exercice de leur métier, pour les autres les contraintes les plus lourdes résident non pas dans la pénibilité physique mais dans les tâches mécaniques : conduire les outils et autres tracteurs (19 %), ou les régler (18 %).


 Des exploitations au féminin

Alors que 62 % travaillent sur des exploitations sous forme sociétaire, un tiers dirige ou codirige des exploitations de plus de 100 hectares. On remarque aussi que plus les agricultrices sont jeunes, plus la superficie est élevée. Elles exercent principalement dans les secteurs de la production bovine (pour 25 % d’entre elles), des grandes cultures (20 %) et de l’élevage (caprins, ovins, avicoles  19 %). 61 % des agricultrices ont au moins un atelier d’élevage sur leur exploitation.

Les agricultrices s’ouvrent  à toutes les facettes de l’agriculture : 35 % produisent sous label ;  30 % font de la vente directe ; 14 %, particulièrement les plus jeunes, envisagent de se diversifier vers la production d’énergie renouvelable et enfin, 10 % développent une activité de tourisme rural.


Actrices  reconnues du monde agricole

Etre une femme aujourd’hui n’est pas un inconvénient pour diriger ou codiriger une exploitation. Les agricultrices ont réussi à s’affirmer dans un monde où leur rôle n’était pas reconnu. Les mentalités ont fortement évolué puisque 77 % s’attachent même à dire qu’être une femme en agriculture ne constitue pas un obstacle.
Alors qu’elles se sentent reconnues dans leur milieu (collègues, organisations professionnelles agricoles, établissements financiers,…), elles avouent l’être beaucoup moins par les pouvoirs publics et les consommateurs.

Optimistes, elles sont à 59 % plutôt confiantes en leur avenir et à 86 % confiantes pour les moins de 40 ans. 63 % des moins de 40 ans aimeraient que leur fille devienne agricultrice.


Sondage Crédit Agricole / BVA : les chiffres à retenir

Les agricultrices en France :
• 30 % des actifs de l’agriculture
• 25 % des chefs d’exploitation
• 167 000 exploitations
• 67 % des agricultrices sont des chefs d’entreprises agricoles

Les exploitations agricoles au féminin :
• 62 % ont choisi la forme sociétaire
• Des exploitations avec une surface moyenne de 89 hectares
• Un grand nombre d’éleveuses… 60 % à avoir au moins un atelier d’élevage

Parcours :
• 20 % des agricultrices ont créé ou repris une exploitation agricole
• 73 % des agricultrices sont originaires d’une famille d’agriculteurs…
• … Mais 65 % ont exercé une autre activité avant d’en venir à l’agriculture

Agricultrices au quotidien :
• 76 % déclarent parvenir à équilibrer vie professionnelle et personnelle
• Pour 77 % d’entre elles le fait d’être une femme dans cette profession ne constitue pas un obstacle
• 73 % ont pris des vacances au cours des trois dernières années, mais seulement 12 jours en moyenne par an

L’avenir agricole au féminin :
• Près de 6 agricultrices sur 10 sont plutôt confiantes pour leur avenir
• Ce chiffre monte même jusqu’à 86 % pour les moins de 40 ans
• 48 % aimeraient voir leur fille devenir agricultrice, proportion s’élevant à 63 % chez les moins de 40 ans.

 

Enquête BVA réalisée par téléphone entre le 8 et le 14 février 2013, auprès de 501 femmes constituant un échantillon national représentatif des agricultrices françaises.                                                                 
Agricultrices : femmes faisant partie des actifs permanents d’une exploitation agricole au titre de chef d’exploitation ou co-exploitante.                                                                                                                                   
Méthode des quotas : représentativité sur les critères Région (7), orientation technico-économique  de l’exploitation (Otex : 6) et âge (5)

 

 

 capprojets.png

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article